Savoir faire

Nous effectuons nos analyses, à partir de données provenant de la plupart des modèles Géoradar du marché. Nous proposons des analyses du niveau de contamination en chlorures de structures en béton armé – ainsi que des cartes de désordres à l'intérieur de structures en maçonnerie comme en béton armé.

Contamination par le sel des structures en béton armé

Nous produisons des cartes selon la structure et vos besoins. Principalement des cartes de la conductivité, de l' étanchéité et de l'épaisseur du béton de recouvrement ou de la couche d'asphalte.

La conductivité

L'éstimation de la teneur en Chlorures de l'ouvrage se fait par le biais du calcul de la conductivité du béton. Les analyses sont complétées avec des carottages ; entre 2 et 4 carottages sont nécéssaires lors des mesures, afin de calibrer les données. Puis les résultats sont comparés avec notre base de données afin de qualifier le niveau de contamination de l'ouvrage.

Nous présentons dans l'exemple ci-dessous trois ouvrages avec des niveaux de contamination augmentant depuis la gauche vers la droite de l'image.

Défauts de l'étanchéité

Les cartes de défauts de l'étanchéité permettent d'identifier les zones d'infiltration ou les points de faiblesse du tablier d'un ouvrage. Ces cartes analyses la quantité d'air présent au niveau de la couche étanche, nous émettons alors l'hypothèse que si de l'air est présent alors l'étanchéité présente une faiblesse. Ces cartes se corrèlent avec les cartes de contamination, elle permettent de confirmer les hypothèses des sources de contamination.

Les épaisseurs

Les cartes des épaisseurs permettent de vérifier la conformité des ouvrages ainsi que d'identifier les zones de sous-épaisseurs.

Ces zones vont être affectées plus rapidement par la corrosion que le reste de l'ouvrage.

Cartographie de désordres

L'interprétation des désordres à l'intérieur des ouvrages en maçonnerie se fait d'abord sur chaque profil Géoradar. Nous utilisons différentes formes et des codes couleurs pour identifier le type et l'intensité des défauts.

Une fois chaque profil analysé individuellement, nous reportons l'ensemble des interprétations sur les plans de l'ouvrage ; ceci permet d'identifier les zones les plus affectées et de les caractériser. De là, il nous est possible de calculer des densités de défauts dans l'ouvrage et ainsi de suivre le remplissage des vides après des travaux d'injection.